Health Travel & Poetry

Le chrysalide en période de Covid-19 / Let’s be a chrysalis during Covid-19

January 22, 2021

J’entends souvent autour de moi cette réflexion. Le Covid nous vole un an de notre vie et peut-être plus. Ce sentiment est d’autant plus fort que l’on est jeune. Je ne mentirais pas, il m’habite aussi parfois. L’habitude de bouger d’un endroit à l’autre. De me couper d’un monde pour m’en créer un nouveau m’a peut-être donné une capacité à avoir une autre notion du temps et un certain fatalisme par rapport aux effets de la coupure d’avec le monde actif et social. Cela nous rappelle un peu l’authenticité du petit enfant que l’on était quand in n’y avait que nous-même et l’amour inconditionnel de nos parents pour seules références et cela peut nous être vraiment bénéfique pour se recentrer. Mais vivre l’isolement reste dur parfois. On a envie de bouger, de respirer un autre air.

Tandis que le sentiments d’être enfermé, coupé de tout dans son pays ne fait jamais que se renforcer, je peux penser à tout ce que je ne peux pas faire à cause de la situation sur laquelle je n’ai par ailleurs aucun pouvoir. Promouvoir mon nouveau livre de cuisine avec des événements, voyager, découvrir et écrire des reportages pour des magazines, voir ma famille dans les divers pays où ils habitent, aller pour la première fois à l’opéra comme j’en rêvais,… Début 2020 ma liste était longue et je n’aime pas beaucoup devoir changer des plans bien établis. 

Pour d’autres jeunes c’est peut-être l’impression de perdre beaucoup d’occasions de rencontrer l’âme soeur, pour des grands-parents c’est de ne pas voir grandir leurs petits-enfants et profiter des dernières années de leur vie, peut-être aussi un entrepreneur qui comptait sur cette année pour lancer son entreprise et la voit s’effondrer aussitôt… 

C’est vrai, tout le monde est un peu volé de quelque chose. Mais ce ne sera pas une année perdue ! Jamais. On en perd jamais rien, on apprend. Nous voilà avec nos habitudes complètement chamboulées et du temps sur les bras dont on ne sait que faire. Vous connaissez l’histoire de la chenille qui se tisse un cocon, se coupe du monde puis en ressort sublimée, éblouissante, transformée en mieux ? Si cette année était notre année chrysalide ? Que comme une chenille, on profitait de tout ce temps pour se métamorphoser en une meilleure version de nous-même ? 

“A l’épreuve du temps”, c’est aussi une expression auquel je trouve un certain charme. Car qui dit épreuve, dit vainqueur.  Eprouver quelque chose, c’est souvent positif. C’est tester la solidité. 

Comme un papillon, on pourrait en ressortir, plus intelligents, plus cultivés, plus gentils, plus positifs. Il y a tellement de choses que l’on peut apprendre à distance. Entreprendre de mieux comprendre certains sujets qui nous sont un peu obscures. Lire au moins 3 livres  (et pas les derniers romans à la mode) par mois, regarder des documentaires instructifs plutôt que des séries Netxflix, écouter des podcasts pour apprendre une nouvelle langue, apprendre l’histoire, la nature, la physique, se replonger dans des problèmes mathématiques, faire un nouveau sport, se muscler, perdre du poids, monter un business plan à lancer après le covid… Peut-être même qu’il y a certains vieux rêves que nous pouvons réaliser depuis chez nous ? 

Je ne serai peut-être pas un papillon en sortant de ce covid mais en tout cas je ne veux pas me dire que j’aurais perdu mon temps. Je veux avoir gagné quelque chose, ressortir de tout cela meilleure de quelque chose. Et vous ? Vous ne voulez pas aussi tisser votre chrysalide pour en ressortir un papillon ?


I often hear this reflection around me. The Covid is robbing us of a year of our life and possibly more. This feeling is even stronger with the young. It sometimes also get on my nerves. As I was used as a child to move from place to place. To cut myself off from a world in order to create a new one somewhere else has perhaps given me an ability to have a different notion of time and a certain fatalism about the effects of being cut off from the active and social world. This time reminds us a little of the authenticity of the little child that we were when it was just ourselves and the unconditional love of our parents for only references and it can be really beneficial for us to refocus on who we are. But living isolated is hard sometimes.

While the feelings of being locked in, cut off from everything in a country only get stronger, I can think of all the things that I cannot do because of the situation over which I have no control. Promote my new cookbook with events, travel, discover and write reports for magazines, see my family in the various countries where they live, go to the opera for the first time as I dreamed of,… Early 2020 my list was long and I don’t like having to change well-established plans.

For other young persons it may be the impression of losing many opportunities to meet their soul mate, For grandparents it may be the feeling of not seeing their grandchildren grow up and live fully their last years, an entrepreneur who sees his project fall apart just started…

That’s true, everyone is a bit robbed of something. But it will not be a wasted year! Never. We never lose anything, we learn. Here we are with our habits completely upset and time on our hands that we do not know what to do with. Do you know the story of the caterpillar that weaves a cocoon, cuts itself off from the world and then emerges sublimated, dazzling, transformed for the better? What if this year was our chrysalis year? That like a caterpillar, we took advantage of all this time to metamorphose into a better version of ourselves?

“The test of time” is also an expression that I find a certain charm to. Because who says test, says winner.

Like a butterfly, we could come out better persons with more skills and knowledge. There is so much that can be learned through apps, books and online courses (even for free). Undertake to better understand certain subjects that are a little obscure to us. Read at least 3 books (and not the latest fashionable novels) a month, watch informative documentaries rather than Netflix series, listen to podcasts to learn a new language, learn history, nature, physics, immerse yourself in math problems, learn a new sport, build muscles, lose weight, set up a business plan to launch after the covid … Maybe there are even some old dreams that we can achieve from home?

I might not get out of this Covid-19 situation as a butterfly but still I don’t want to tell myself that I have wasted my time. I want to have won something, learned something to come out of it better than I was before. And you ? Don’t you also want to weave your chrysalis to become a butterfly?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply