Travel & Poetry

A week-end in Limburg / Echappée Limbourgeoise

May 27, 2021

Photos par Derek Malou

Dans ce joli pays plat sillonné par la Meuse, les oiseaux, rois de la faune locale, bordent les plans d’eau, couvrent les prés et ombragent le ciel.  Le Maasland est une région de Belgique située juste à la frontière des Pays-Bas. Un ferry nonchalant transporte d’une berge à l’autre les automobilistes et les cyclistes. Je découvre la joie du vélo électrique disponible ici partout en location. Pas question de faire moins de sport mais plutôt de découvrir un maximum de paysage en un minimum de temps. Des kilomètres de pistes cyclables parcourent les berges, sautent de petits ponts ombragés et longent les rangées de larges peupliers. Une douceur de vivre à la Belge qui donne envie de prendre ses vacances au pays. La journée sportive se termine sur un moment unique au sunset. Je reçois une initiation au paddle board avec SUPclub Maasvallei. Le mouvement paisible de la rame qui plonge dans l’eau pour faire glisser la planche ne rompt en rien la tranquillité de l’étang désert à l’heure du souper. La fille de mon instructeur pratique une séance de yoga sur la planche. Sous la lumière dorée du soleil couchant l’harmonie est totale. 

Notre logement du soir est un brin insolite. Il faut ramer 15 minutes en kayak pour atteindre une charmante cabane radeau nichée dans une petite anse aquatique frangée de roseaux et atteignable via une rivière. Une seconde anse cache une deuxième cabane bien isolée et l’on ne verra pas nos voisins. En chemin vers la cabane et tout autour, je ne compte pas les nids de grèbes huppés, de poules d’eau et de cygnes. Attacher son kayak au radeau, préparer son campement et s’installer sur le pont tandis que le jour tombe donne l’impression que l’on est dans un petit cocon isolé. Les oies s’abattent sur l’eau dans un lourd bruit d’ailes, les grenouilles coassent leur chant d’amour et les étoiles s’allument une à une au-dessus de la tête. Et que dire du parfum d’un étang dans le soir, l’humidité qui s’élève dans le crépuscule ? Le réveil n’en vaut pas moins la peine. A 7h le ciel se teinte de rose et quelques vaches s’avancent jusqu’aux genoux dans l’eau pour arracher des touffes de joncs.

De retour au camp de base, nous avons une salle de douche privative à disposition. Le petit déjeuner livré pour deux personnes est des plus abondant, il nous faudrait trois jours pour finir cette caisse de petits pains, fruits, boissons, garnitures et champagne ! Le deuxième jour de vacances au Limbourg est remplis par des balades dans les bois, au bord de l’eau et à travers des prairies où je rencontre des vaches Galloway poilues et de jolis chevaux Konik avec leur poulains. Ma première découverte du Limbourg m’avait amenée dans la région de Borgloon pendant la floraison des fruitiers. Là aussi le paysage riant se découvre sans limite avec un vélo. Véritable paradis pour les cyclistes, la région est aussi une attraction pour tous les amoureux de la nature mais aussi de l’art ! Une chapelle structurée en latte de métal, un labyrinthe au parois texturés par la rouille et autres formes géométriques plus grandes que taille humaine se fondent harmonieusement dans le paysage. Du Limbourg, je connaissais déjà le musée plein-air de Bokrijk mais mille autres attraction m’y attendent encore le temps d’un week-end ou de quelques jours de vacances belges. 

https://www.visitlimburg.be


English

Pictures by Derek Malou

In this pretty land furrowed by the Maas, the birds, kings of the local fauna, are thousands along the water, covering the fields and flying above the head. The Maasland is a region in Belgium located just at the Dutch border. On three points a ferry leisurely carries drivers and cyclists from one bank of the river to the other. I discover the pleasure of the electric bike which is available for rent everywhere here around. There is so many ground to discover and we want to make the most of our time. Kilometers of cycle path cover the banks, cross shadowy little bridges and run along alleys of tall poplars. This active day will end with a unique sportive moment at the sunset. On a pretty lake by Dilsen, SUPclub Maasvallei’s instructor’s, Giliam, is waiting to teach us stand up paddling. The peaceful movement of the paddle plunging into the water to move the board forward doesn’t break the tranquility of the lake at this late hour. The daughter of Giliam performs a yoga session on her board. Under the golden light of the sunset the picture breathes harmony.

Our accommodation for the night is beautifully unusual. 15 minutes of kayaking brings us to a charming cabin/raft nestled in a small aquatic cove fringed with reeds and reachable only via the river. A second cove hides another raft a little farther ahead and we will not see our neighbors. On the way to the cabin and all around, the number of great crested grebes, moorhens and swan nests are uncountable. To secure the kayak to the raft, to prepare for the night and sit down on the little wooden terrace as the day dies gives the impression of being in a cocoon. Geese land on the surface of the water in a heavy move of their wings, frogs sing their love songs and stars light up above our heads one by one. And what about the fragrance of still water in the evening, the sensation of humidity rising at dusk ? Waking up on the raft is not less a unique experience. At 7 am, the tint of the sky is pink and Galloway cows splash about, knee deep into the water, to tear off a few tufts of reed. 

The second day in Limburg is filled with strolls in the woods, by the water and through wild fields where I meet again some black fluffy Galloway cows and pretty Konik horses and their foals grazing gently here and there. During my first visit to Limburg, I had discovered the Borgloon region at a time when the many orchards of the region where in bloom. There too you can discover the bright landscape with a bike endlessly. A true paradise for cyclists, this region is also attractive for nature lovers as well as art lovers ! A structured church made of steel lath looking almost like a striking illusion stands in a field, a contemporary labyrinth with a rusty texture and many more geometrical forms blend in the landscape as you cycle on the paths. Of Limburg I knew only the open-air museum Bokrijk but many more attractions  and activities are waiting for us in Limburg the time of a weekend or for a few days of Belgian vacation. 

https://www.visitlimburg.be

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply