Health

L’orthorexie, une maladie moderne / Orthorexia, a modern food disorder

February 15, 2021

Vous connaissez l’orthorexie ? C’est peut-être la première fois que vous entendez ce terme et pourtant, je vous parie que vous connaissez au moins 5 personnes qui souffrent de ce désordre alimentaire dans votre entourage. L’orthorexie c’est l’obsession de manger sainement.

Nos habitudes alimentaires se sont considérablement industrialisées et donc dégradées ces 40 dernières années. La conséquence c’est des intolérances et des maladies inflammatoires en augmentation et des carences en nutriments de tous les côtés. Voilà que la population s’éveille à cette déviance… pour retomber dans une autre tout aussi nocive.

Imbibés des discours qui nous parlent de bio, de vegan et des méfaits de l’industrie alimentaire, on se met à croire les théories conspirationnistes sur les fast-foods, les chips, les sodas… “Ils mettent de la poudre anti-vomissement et des substances pour nous rendre dépendants, les aliments sont fait à partir de matière synthétique, le gluten englue le cerveau,” bref… Des bêtises qui vont parfois un peu trop loin et s’éloignent de la raison.

Et c’est partit pour surfer sur un phénomène de mode. Nous avons tous un sourire en pensant à cette personne qui mange super santé, qui voit le McDonald’s comme un antre d’empoisonnement organisé et qui sort ses noix de cajou et ses pâtes aux lentilles quand tout le monde déguste un paquet de chips et des sandwichs au fromage. Et cette même personne super santé a un visage tout pâle plein d’acné, du surpoids qui s’accroche comme une bouée autour des hanches et malgré tous ses efforts a une immunité déclinante et des muscles faibles. En fait, son régime manque probablement de graisses. D’ailleurs, ce qu’il faut comprendre, c’est que ce n’est pas parce qu’un aliment se retrouve dans un rayon ou un magasin bio qu’il va être bon pour votre corps. Parfois ces aliments “alternatifs” sont encore plus remplis d’additifs que les autres. Je trouve souvent dans liste des ingrédients de produits vegan ou pour régime spécialisé des additifs artificiels qui sont vraiment mauvais pour la santé.

Moi aussi je mange des lentilles car je crois à leur bienfaits et surtout elles sont plus pauvres en sucre que le riz. J’adore les noix de cajou ! Riche en oméga 3, quand j’ai une petite faim c’est vraiment mieux que d’ouvrir un paquet de chips. Les chips, j’en mange très rarement à l’occasion des fêtes mais je vous avoue que j’ai une grosse faiblesse pour les fast-foods. Je remarque une grosse différence entre le poulet bio ou le poulet non bio. Sans parler des carottes de mon jardin qui ont un gout incomparable à celles du supermarché.

Ce que je veux dire c’est que l’orthorexie ce n’est pas le fait de mangez sainement. La différence entre manger sainement et l’orthorexie, c’est comme la différence entre ne pas être en surpoids et être anorexique. C’est bien d’avoir un poids santé et de ne pas manger plus que ce qu’on a besoin. C’est tout a fait dangereux et déséquilibré quand ne pas être gros devient une obsession et une phobie.

Eh bien cette phobie et obsession, c’est exactement ce qui arrive à énormément de gens aujourd’hui. Les mamans qui gavent leurs enfants de bonbons, c’est vraiment mauvais. Mais celles qui leur interdisent toute forme de sucre et qui ne les laissent connaître que du chou kale et du quinoa, c’est vraiment triste aussi… Le cerveau a besoin de sucre ! Sans excès et avec beaucoup d’exercice.

Les personnes qui ont la meilleure santé et les plus équilibrées que je connaisse mangent globalement très sainement, font du sport régulièrement et consomment peu de plats industrialisés. Ils respectent aussi leur intolérances car nos corps nous parlent et il faut savoir les écouter quand ils ne tolèrent pas un aliment ou une substance spécifique. Mais ils savent aussi manger avec joie et appétit le bon plat concocté par Mamie ou la voisine même s’il ne leur parait pas très sain 😉 Ils savent que quand leur corps est en équilibre, il peut encaisser un fast-food ou un paquet de chips occasionnel. Ils savent aussi que leur moment de joie partagé va faire plus de bien à leur corps que le stress et la privation intense auquel ils le soumettent.

Alors la conclusion c’est faisons preuve de bon sens, de modération et d’équilibre! Ayons un poids santé sans être anorexiques, Satisfaisons les demandes de notre corps sans trop d’arrière-pensée mais sans être boulimiques non plus, mangeons sainement mais sans devenir orthorexiques !


Do you know orthorexia? It is perhaps the first time that you hear this word and yet, I bet you know at least 5 people who suffer from this eating disorder among your friends and relatives.

Orthorexia is an obsession with healthy eating. Our eating habits have considerably industrialized and therefore deteriorated over the past 40 years. The consequence is a large increase in food intolerances and inflammatory diseases and nutrient deficiencies everywhere.

Now people are getting conscious of this problem… to fall back into another eating pattern just as harmful. The head stuffed with fine speeches that tell us to eat organic, vegan and the evils of the food industry, we begin to believe the conspiration theories about fast foods, potato chips and sodas … They put anti-vomiting powder in the food and substances to make us addict, food is made from synthetic material, gluten is sticking like glue to the brain,… Nonsense that sometimes goes a little too far and astray from reason. And it’s also more of a trend than a real care for our health.

We all have a smile when we think of that super healthy eating relative who sees McDonalds as an organized evil poisoning industry, that has a pic nic made of cashews and lentil and kale salad when everyone is enjoying fat sandwiches with cheese and bacon and potato chips. And this same super healthy person has a pale face full of breakouts, cellulite hanging around the hips and despite all his efforts has a declining immunity and weak muscles. In fact, his diet is probably too low in saturated fats. Moreover, what must be understood is that it is not because a food is found in a “healthy” aisle or an organic store that it will be good for your body. Sometimes these “alternative healthy” foods are even more filled with additives than others. Just read the ingredient list of a vegan cheese or meat or any other special healthy diet food. It is full of additives with strange names you can’t pronounce.

I also eat lentils because I believe in their benefits and especially they are lower in sugar than rice. I love cashews! Rich in omega 3, when I’m a little hungry it’s really better than opening a pack of potato chips. I very rarely eat junk food such as potato chips, candies and sodas but I admit that I have a big weakness for fast foods.

I notice a big difference between organic chicken or non-organic chicken. Organic chicken being a lot easier to digest. Not to mention the carrots from my garden which taste so much better than those from the supermarket.

What I mean is that orthorexia is not about eating healthy. The difference between healthy eating and orthorexia is like the difference between not being overweight and being anorexic. It’s good to have a healthy weight and not eat more than you need. It is quite dangerous and out of balance when not being fat becomes an obsession and a phobia. Well this phobia and obsession is exactly what is happening to a lot of people today.

Moms who feed their kids on candy is really bad. But those who forbid them any form of sugar and which only let them eat kale and quinoa, it’s really sad too… The brain needs sugar! Without excess and with a lot of exercise. The healthiest and most balanced people I know eat very healthy overall, exercise regularly, and consume few industrialized foods.

They also respect their intolerances because our bodies speak to us and we must know how to listen to them when they cannot tolerate a specific food or substance. But they also know how to eat with joy and appetite the good dish concocted by Grandma or the neighbor even if it does not seem very healthy to them 😉 They know that when their body is in balance, it can handle a fast food or a pack of junk food. They also know that their shared moment of joy will do to their body more good than the stress and intense deprivation to which they submit it to.

So the conclusion is let’s show common sense, moderation and balance! Let’s have a healthy weight without being anorexic, Let’s satisfy the demands of our body without thinking twice about what we put in our mouth but without being bulimic either, let’s eat healthy but without becoming orthorexic!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply